Lettre envoyée le 22 juin 2021 à Marie Chapelain / Chargée de Mission Création et Émergence à la Ville de Nantes

pour notre candidature à la co-habitation du Nouveau Studio Théâtre.

 

 

Lettre de Julien Andujar & Audrey Bodiguel

VLAM Productions.

Depuis 2010, nous partageons ensemble un lieu imaginaire, un lieu sans terre, un lieu utopique que l'on appelle VLAM. Il nous amène partout sans jamais savoir à l'avance ni où, ni comment. Il nous conduit vers des étendues que l'on ne reconnaît qu'une fois qu'on s'y installe. VLAM est devenu au fil du temps notre foyer, notre berceau de création. Nous l'avons toujours pensé à deux, en ping-pong, comme un ricochet qui ne s'arrête jamais de chambouler nos croyances. Un territoire en constante mutation. C'est dans l'espace de nos dialogues que naissent nos projets, nos envies, nos objets singuliers et généreux. C'est d'abord entre nous que naît ce lieu.

 

Puis entre nous et l'autre.

Là est notre socle : nos corps comme espaces de rencontre.

Nos corps engagés ont invité des spectateur.rice.s à vivre des oeuvres en appartements, nos corps fatigués ont dansé 12h avec les passant.e.s au milieu d’un jardin, nos corps célébrant ont réveillé les fantômes des salles des fêtes. Nos corps dansants s’inspirent d’autres corps qui nous touchent. Aujourd’hui, c’est avec ce même goût du partage, de l’exploration et de la fabrication que nous pensons un lieu. Un lieu d’invitations multiples, propice à la rencontre et à la générosité. Un lieu qui s’invente au fil des saisons. 

 

Nous rêvons le Nouveau Studio Théâtre comme une maison. Une grande maison qui abriterait, au gré des saisons, les réunions de famille, qu'elles soient festives ou plus intimes. Un endroit habité par des artistes, des curieu.x.ses, des gens du quartier et des amateur.rice.s de partage. Un espace qui invite l'autre à cohabiter, réfléchir, boire un verre et jardiner. Voire les 4 en même temps. Nous rêvons le Nouveau Studio Théâtre comme un repère où l'on peut s'y retrouver comme s'y perdre, où l'on peut contempler, germer, récolter et manger les premières tomates. Nous rêvons d’un refuge qui invite les créateur.rice.s à refaire le monde. Les acteur.rice.s du spectacle vivant, qu’ils soient dans la lumière ou dans l’ombre : danseu.r.se.s, interprètes, chorégraphes, créateur.rice.s lumière, scénographes, créateur.rice.s sonore, compositeur.rice.s, costumier.e.s, dramaturges…

 

Convier des artistes se questionnant sur le format de leurs oeuvres.

Bouleverser la hiérarchie entre les arts vivants, ses codes et son vocabulaire.

Réinventer la durée, l’espace et la visibilité d’une proposition artistique.

Créer comme si c’était la première fois.

Habiter le dehors et le dedans.

Inviter à l’expérience.

Nous rêvons d’être ensemble, entre nous et avec les autres.

Nous rêvons d’être bousculé.e.s .

Nous rêvons de mouvements de corps et de pensée.

Nous rêvons de vivant.